Page d'accueil > Bien débuter en bourse > CAC 40 : le luxe est-il le meilleur secteur boursier français ?

CAC 40 : le luxe est-il le meilleur secteur boursier français ?

François Dupont est né dans une famille modeste à Paris mais il a toujours eu un goût pour le raffinement et le luxe. Il a travaillé dur pour créer sa propre marque de prêt à portée haut de gamme dans les années 80. Il a commencé en faisant des chaussures de ballerines à la main. Il les vendait en faisant du porte-à-porte, puis en passant par un magasin et, au final, il a eu son propre magasin. Au fil des ans, il y a eu son usine, les premières robes, l’innovation, les défilés, le prestige, la clientèle fidèle et, in fine, l’international. François Dupont le sait, pour l’avoir vécu, en France le luxe est un secteur hyper-porteur.

En bourse, c’est encore plus flagrant. Si vous aviez investi, il y a vingt ans, 10 000 € sur l’un des champions français, Hermès, LVMH ou Kering, alors vous auriez globalement entre 250 000 et 500 000 € aujourd’hui. La performance du secteur du luxe français n’est donc ni un mythe ni une mode,  mais est-il pour autant le meilleur secteur boursier français ?

En termes de performance oui, c’est incontestable. Mais il y a un autre secteur français qui affiche une caractéristique très intéressante en bourse : le secteur de la santé. C’est le secteur le plus décorrélé de l’économie française. Que l’économie française soit en croissance, en récession ou sans force, le secteur de la santé performe. Dans le CAC 40, il y a deux champions qui illustrent cette caractéristique. Bien entendu, ce ne sont pas des recommandations, seulement de l’information :

  • Essilor ; entre les années 2000 et aujourd’hui, le cours du spécialiste des verres correcteurs est passé de 15 € à plus de 200 € (et il faudrait ajouter les dividendes !). Ce parcours boursier s’est fait sans aucun accro. L’éclatement de la bulle internet, la crise des subprimes, le covid ou autres n’ont eu quasi aucune importance lors de sa progression.
  • Sanofi ; entre les années 2000 et aujourd’hui, le cours du géant pharmaceutique est passé de 45 € à 90 € (et il faudrait ajouter 4 % de dividendes chaque année !). Encore une fois, sa hausse a été réalisée indépendamment de tous les cycles économiques.

découvrez les cours ou analyses de ces valeurs en testant hiboo gratuitement

François Dupont est très satisfait de cette découverte. En plus de la performance du luxe, il peut maintenant obtenir de la résilience de la santé. Et c’est vrai, que l’économie soit en croissance ou en récession, nous avons tous besoin de nous soigner ! Un élément très important, notamment dans les périodes de troubles économiques.

Un article écrit par Richard Garnier, auteur De La Bourse Au Bitcoin aux Édition Eyrolles.

Toutes les semaines, je décrypte un portefeuille boursier avec des milliers d’abonnés sur la chaine YouTube. N’hésitez pas à venir proposer votre portefeuille : DeLaBourseAuBitcoin – YouTube